Huis Clos

Requiem pour trois personnages et un instrument

Sa première création « HUIS CLOS » de Jean-Paul Sartre, est sous-titré requiem pour un instrument et trois personnages. En effet, le garçon d’étage est interprété par un musicien saxophoniste et flûtiste, qui ne communique et ne dialogue que par ses instruments. Le texte est alors remplacé par de la musique. Le personnage est présent du début à la fin de la pièce, il guide, dirige voire manipule les trois protagonistes principaux, la musique est donc omniprésente tout au long de la pièce.

Résumé

Un garçon d’étage introduit dans une pièce trois personnages : un homme et deux femmes. De prime abord sans lien entre eux, il s’avère que leurs histoires sont intimement liées, les uns aliénant les autres, amenant à la fameuse conclusion de Garcin « L’enfer c’est les autres ». Ainsi débute un hallucinant huis clos où les trois protagonistes vont se livrer un combat de mots pour se défendre, défendre le sens de leur vie et de leur mort puisque l’on s’aperçoit que l’action se déroule en enfer. Chacun a alors besoin de l'autre pour exister, où le regard d'autrui devient une menace infinie. 

La violence, l’humour, le désespoir et la révolte traversent cette pièce d'une simplicité diabolique et à la mécanique implacable.

Dans le rôle d'Inès : Marta Corton Vinals

 

 

 « On ne damne jamais les gens pour rien »

 

 

 

 

Mise en scène et rôle d’Estelle:

Esther Bastendorff

 

 

 

« Peut-être n’avons-nous jamais été si vivants » (Estelle)

 

 

 

Dans le rôle de Garcin: Garcin : Guy Bourgeois

 

 

« Peut-on juger une  vie sur un seul acte » (Garcin)

Dans le rôle du garçon d'étage et à la création musicale:

 

Hugues Tabar-Nouval

Dossier de présentation

  • Nom du fichier : Dossier de présentation HUIS CLOS
  • Taille : 985.8 Ko
Télécharger